En Thaïlande, la lutte contre le plastique continue pour sauver son paradis bleu de ce fléau

Si vous avez déjà séjourné en Thaïlande, vous avez sûrement remarqué l’usage plutôt significatif du plastique. Sacs plastiques illimités dans les supermarchés, pailles et gobelets en plastique dans les marchés… le plastique est présent partout.
En moyenne, un Thaïlandais utilise 8 sacs en plastique par jour. Et savez-vous où tout ce plastique retrouve ? Une grande partie dans les océans…

L’année 2020 est cependant le marquage d’un changement : depuis Janvier, une loi a interdit les sacs à usage unique dans les supermarchés, et de nombreux commerces et restaurants ont commencé à proposer des alternatives au plastique à usage unique : pailles en bambou ou en acier dans les restaurants, gobelets et assiettes en carton au marché, feuilles de bananier en guise d’emballage… Également, les mentalités prennent conscience de la pollution due au plastique, et sont prêtes à changer leurs habitudes.

Plastic containers containing Luk Chub, a traditional Thai multi-coloured sweet dessert made from ground mung beans, coloured and hand shaped, at a market stall, Thailand

Mais à cause de la pandémie, la situation n’a pas bien avancé. La plupart des restaurants et des marchés étant fermés, la population a dû reprendre ses mauvaises habitudes, et a eu du mal à s’adapter avec la crise. Courses en quantité au supermarché, prendre de la nourriture à emporter au petit marchant du coin, livraison de repas à domicile dans les villes confinées… Tout ceci a énormément augmenté le nombre de déchets en plastique.

Plusieurs organisations de protection de l’environnement thaïlandaises réfléchissent à d’autres projets pour remédier au fléau du plastique qui touche tout le pays.
Lilly, défenseuse de l’environnement à peine âgée de 12 ans, a déjà réussi à convaincre un grand distributeur de Bangkok de ne plus délivrer de sac à usage unique une fois par semaine. D’autres chaînes de distribution se sont également engagées à ne plus utiliser de sacs à usage unique à partir de cette année.
L’objectif, pour la fin de l’année, est de réduire d’un tiers le plastique à usage unique.

Depuis plusieurs années, le Département des Parcs Nationaux de Thaïlande essaye de protéger au mieux sa faune et sa flore en ayant instauré une fermeture annuelle de plusieurs mois, généralement en basse saison, des différents parcs nationaux et marins afin de permettre une meilleure récupération écologique, pour préserver le paradis vert et bleu de la Thaïlande. La plupart des sites de plongée ne sont donc pas accessibles pendant cette période, mais pour le bien de tous.

Man standing on the beach and enjoying the tropical place with a view. caribbean sea colors and palm trees in the background. Concept about travels and lifestyle

Mais en attendant, n’oubliez pas : nous sommes tous maîtres de nos actions. Adopter les bonnes habitudes, c’est aussi apporter son aide pour la planète : refuser les sacs à usage unique au supermarché, avoir toujours un sac réutilisable sur soi, boire sans paille en plastique, acheter en vrac, etc. Il y a tant de manières de dire non au plastique.

Et chez Andaman Scuba, on veut aussi apporter notre petite pierre à l’édifice. Pour toute plongée effectuée chez nous, nous vous offrons une gourde isotherme en acier, à utiliser sans modération !

Say no to plastic text on tote bag carrying by man

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *