Decouvrez nos deux bateaux: BUNMEE 3 et BUNMEE 4

Nous sommes heureux de présenter notre nouveau bateau de croisière BUNMEE 4 qui a réalisé ses premières croisières au mois d’octobre 2016.

BUNMEE 4 est notre nouveau bateau de croisière régulier pour les plongeurs individuels ou les groupes.

BUNMEE-4---

Bateau en acier construit lors de l’année 2016, BUNMEE 4 est aménagé pour offrir standards et confort actuels qui sont demandés par les plongeurs en croisière.

D’une taille superieure à celui de son ainée Bunmee 3, dont il en reprend les avantages déjà testés, l’agencement général du bateau et la disposition des espaces se ressemblent.

D’une longueur de 28m x 5,8m de large BUNMEE 4 accueille jusqu’à 20 passagers à bord en 10 cabines et 2 catégories :
– 8 cabines MARINA double ou twin, situées au pont principal, avec douche-toilette privative (qui correspond a ce que nous nous appelons cabine Confort)
– 2 cabines HORIZON double ou twin, au pont supérieur, partageant 1 douche-toilette (qui correspond a ce que nous appelons cabine Standard)

 

 

Un adieu au pays de Buddha …

C’est avec une grande peine que nous avons perdu notre bateau de croisière M.V. Bunmee I, fidèle navire, qui a embarqué à son bord pendant près de quinze années plusieurs milliers de plongeurs sur nos croisières, à destination des Archipels des Similan, de Surin et des Iles du Sud.

Dans la nuit du 1er au 2 Février 2014, vers 2h30 du matin, en navigation vers Hin Muang avec 13 passagers embarqués, un feu d’origine électrique s’est déclaré dans la salle des machines.
Malgré le déclenchement de l’alarme incendie en poste de pilotage et l’action immediate de l’équipage pour tenter de l’éteindre, il s’est propagé très rapidement aux structures internes de notre navire en teck, d’autant renforcé par l’atmosphère chaude régnant à proximité des moteurs.

L’intervention contre le feu dans la salle des machines fut difficile et dangereuse, sans visibilité et avec l’émission de fumées lourdes et toxiques, rendant les chances de réussite très faibles comparées à la fois au risque humain pendant la lutte ainsi qu’à celui de la propagation rapide du feu aux réservoirs de carburant.

Après analyse de la situation et la sécurité des personnes passant avant toute chose, notre équipe a pris logiquement très tôt la décision de confiner le feu dans le compartiment des moteurs en fermant au maximum toutes les entrées d’air possibles, agissant ainsi de manière à étouffer le feu et diminuer son intensité pour l’empêcher de se propager rapidement.

Ce choix laissait ainsi les meilleures conditions et la plus grand marge de sécurité pour gérer l’évacuation et résoudre les différents problèmes créés par la perte des réseaux d’électricité.
Guidés par les instructeurs de notre équipe dont un possédait une grande connaissance en matière de sécurité et de lutte contre l’incendie dans le domaine maritime, l’équipage et tous les passagers présents ont agi dans le calme et avec une grande lucidité pour mettre en place un système électrique de secours et déclencher l’alerte dès que possible.

Aucune flamme n’était ainsi en mesure d’atteindre le pont principal où étaient situées les cabines, et tous les problèmes purrent etre résolus pour une évacuation pacifique bien que l’événement eut lieu en plein milieu d’une nuit noire.

Tout le monde a été évacué à bord du radeau de sauvetage gonflable et l’annexe semi-rigide.
Un bateau de pêche se trouvant à une distance de 5 miles a rejoint notre navire dès la réception du message radio, puis a embarqué l’ensemble des passagers ainsi que l’équipage.
Il fut décidé de ne pas rester à proximité craignant une explosion des reservoirs et le bateau de pêche commenca alors sa navigation en prenant la direction de Phuket.
À distance de sécurité, nous avons vu le feu se développer et gagner toutes les structures du bateau.
M.Y. Bunmee I coulait quelques temps plus tard, sans aucun espoir de récupération ou de renflouement.

Tous les passagers et l’équipage ont débarqué à Phuket Town quelques heures plus tard dans une certaine bonne humeur malgré la fatigue d’une nuit «blanche».
Ce événement restera tout de meme positif au final dans toutes les mémoires ayant vécu cette experience, personne n’étant blessé, même pas la moindre égratignure, démontrant que cet évènement fut géré au mieux dans le calme et lucidité.

Par la suite nous avons immédiatement mis en place les solutions matérielles, logistiques, administratives et financières pour assurer dans les temps et les meilleures conditions possibles les retours prévus en France ou la poursuite des séjours de tous les passagers.
Après avoir résolu l’ensemble de ces problèmes, nous avons ensuite étudié les meilleures solutions pour les croisières et séjours suivants des plongeurs qui arrivaient après et pour qui billets d’avion et séjours avait déjà été réservés.

Le 10 Février 2014, huit jours après l’incendie, la première croisière a ré-embarqué à bord de M.Y. Bunmee II vers les îles Similan et Richelieu Rock, et ainsi jusqu’à la fin de la saison 2014 nous avons été en mesure de transférer la quasi-totalité des plongeurs sans aucun changement d’itinéraire ou d’horaire, mais seulement de bateau.

Tous les éléments recueillis dans l’enquête de la police maritime qui a suivi portent à croire que l’origine de l’incendie provient d’une défaillance mécanique interne d’un générateur d’où a démarré l’incendie.
M.V. Bunmee I sortait pourtant du chantier naval quatre mois plus tôt en Octobre ou toutes les révisions annuelles dont les moteurs et les générateurs avaient été effectuées.
Aucun manque de sécurité ou faute humaine, aucune négligence de l’équipage ou du propriétaire du bateau concernant la réglementation ne furent constatés.

La perte de M.V. Bunmee I restera pour nous un évènement difficile :  financièrement il représentait plusieurs longues années de travail passionné, mais c’est certainement l’aspect sentimental qui prend le plus de place.
Nous étions très attaché à notre « premier » navire de croisière avec qui nous avons vécu 15 années d’aventures sous-marines inoubliables dont de nombreux plongeurs se souviennent encore.

Malgré ce lourd évènement Andaman Scuba restera toujours un centre fondé sur la passion partagée de la plongée et de l’amour de la mer, et notre énergie, tout comme après le Tsunami qui avait pourtant dévasté le centre, saura mettre en place toutes les solutions pour continuer a sillonner la mer Andaman pour le plaisir des croisières-plongée.

Les Thaïlandais aiment à penser, qu’un navire fait en bois a une âme et nous sommes tout à fait séduit par cette idée.
M.V. Bunmee I repose désormais entre le ciel et l’eau, quelque part au large des îles du Sud dans un lieu connu de lui seul.

Il restera longtemps dans nos esprits.
Qu’il demeure en symbiose et en paix avec les éléments qu’il cotoyait !

M/V Bunmee I accueillait 16 à 18 passagers en cabines doubles (ou twin) avec toilettes privées.

Spécifications M.V. Bunmee I

Pont Principal

Schéma du pont principal

1. Cabines Doubles et Twin
2. Double Pont de Plongée

3. Accès Pont Supérieur
4. Plateforme de plongée 6 échelles

Pont supérieur

Schéma du pont supérieur

4. Aire de Repas
5. Solarium
6. Mini-Bar et Buffet

7. Carré – Vidéo
8. Cuisine
9. Cabine Capitaine et Staff

M/V Bunmee I Infos techniques
Longueur 25 Mètres
Largeur 6,0 Mètres
Tirant 2 Mètres
Motorisation 2 x 330 CV HINO – EK 100
Vitesse de croisière 10 Noeuds
Générateurs 2 x 25 kwa
Compresseurs 3 c- Bauer – Coltri
Electricité 12v – 24v – 220v
Eau Douce 10.000 litres
Cabines Doubles / Twin 8 « Confort »
Hauteur Cabines 1.95 Mètre
Sanitaires 10 (1/cabine+ 2 Toilettes-Douches communes)
Annexe Pneumatique Semi-rigide 4m70 – Hors Bord 30 CV
Flux RSS

Actualités

Contact

Andaman Scuba

69/3 Moo.5, Phetkasem Road
BANGNIANG BEACH - KHAOLAK
TAKUA PA - PHANG NGA - 82220 - THAILAND

[ + ] Map

Phone: +66 88 444 6224
Fax: +66 76 486 151

[ + ] Contact

Toutes les actualités